Credits : FreeImages.com/Mario Alberto Magallanes Trejo

Une longue tradition qui autorise depuis le début du 18ème siècle la mise à mort du taureau par le matador.

Les « aficionados » diront que c’est un art, elle est d’ailleurs inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’Espagne. Les anti corrida y voient la torture et la barbarie érigées en spectacle dans le but d’amuser la foule.

Au milieu de ce débat la voix de la protection des animaux arrive parfois à percer. C’est le cas cette semaine aux Baléares où une loi interdisant la mise à mort des taureaux à été votée.

Dorénavant dans l’archipel le torero n’aura que sa cape pour se mesurer au taureau et aucun objet pouvant blesser ou entraîner la mort de l’animal.

Il s’agit là d’un pas de plus vers la prise de conscience qu’un animal est un être vivant sur lequel l’homme n’a aucun droit de vie ou de mort au nom du divertissement.

Une petite graine de plus semée, vouée, nous l’espérons, à grandir, se propager, en finir peut-être un jour avec la corrida. Nous saluons cette mesure symbole d’un début de victoire.

Leave a Reply

-------
Téléphone : 07 71 13 94 17
E-mail : contact@animalove.fr